fermer
Top Panel
TOUTE CHOSE RESSEMBLE À UNE FEMME À BARBE

#2 LA TOMATE : POTENTIEL ET CONCENTRÉ

> Du 4 au 11 avril, à "À Suivre... lieu d'art", 91-93 rue de Marmande 33800 Bordeaux.

>une exposition avec Sylvain Bourget, Carine Boyadjan-Leroy, Estelle Deschamp, Nicolas Müller, Amandine Pierne et Jeanne Tzaut.
> Du lundi au vendredi de 16hoo à 19hoo et le samedi et le dimanche de 15hoo à 19hoo.
> Vernissage le vendredi 3 avril à 19hoo.

 

Toute chose ressemble à une femme à barbe est une citation empruntée à Clément Rosset où son questionnement se pose sur l’objet singulier. Nous avons choisi cette phrase pour réunir deux expositions car elle illustre bien notre propos qui souhaite interroger les codes d’usage et de représentation que nous portons sur les objets.

« Ce ne sont pas les choses qui sont familières mais les idées que l’on a sur elles. » (Husserl)
La tomate : potentiel et concentré est le 2e volet qui répond à Geste précaire. Cette exposition se propose de faire dialoguer des pièces jouant sur la notion d’interstice entre le réel et sa reproduction.
(...)L’essence de la tomate n’est pas sur la plante ni dans le cageot, mais sur un cercle qui la porte dans l’espace architecturale où l’état de suspension à l’intérieur d’un monde construit, donne à la tomate son être calibré, son centre de gravité, son échelle, ses proportions et la distance juste, par rapport à toute tomate particulière ou générale. Une pensée s’ouvre avec l’interstice entre la tomate et le dessin de la tomate, et la met dans le monde en tant qu’extériorité à l’objet aliéné ou au sujet se l’appropriant(...)
Le temps d’une oeuvre d’art, Denys Zacharopulos , Athènes, septembre 2000.
Que ce soit une tomate, une moulure, un puzzle, il est question d’objets courants ; « partir de », « faire avec » sont des manières ici de les revisiter.Activé ou animé par une manipulation, l’objet est tantôt prétexte, matériau ou sujet. Au delà d’un objet singulier il s’agit d’une rencontre avec une forme, une fonction dont on va exploiter la singularité ou que l’on va exploiter singulièrement.Chaque oeuvre existe en tant que telle tout en laissant la possibilité d’imaginer ou de deviner son origine et son glissement à ce nouvel état.

Regarder un objet lancé en l’air, suivre du regard la figure qu’il exécute et constater où et comment il est retombé.

A.P et J.T

 

sylvainsitesylvainsitepizsylvainimagegobeletsylvainsitebublecarinesiteestellesiteestellesite1nicosite1nicositeamandinesiteamandinesite1jeannesitecorotexoexpojeannesitevuesvueensemblesitevueensemblesite2vueensemblesite1vueensemblesite3vueensemblesite4vueensemblesite5vueensemblesite6